transformation

transformation [ trɑ̃sfɔrmasjɔ̃ ] n. f.
• 1375; lat. transformatio
1Action de transformer, opération par laquelle on transforme. conversion. La transformation des matières premières. Industrie de transformation. « un de ces théoriciens qui ont rêvé [...] la transformation du monde » (Fustel de Coulanges). Faire des transformations dans une maison. amélioration, aménagement, modification, rénovation.
Math. En géométrie et en topologie, Fonction. Transformation identique, linéaire. Transformation ponctuelle. affinité, homothétie, inversion, rotation, similitude, translation. Groupe de transformations, qui possède une structure de groupe pour la loi de composition des applications.
Action de transformer en... Machine qui effectue la transformation de la chaleur en travail. Rapport de transformation (d'un transformateur) :rapport de la tension de sortie à la tension d'entrée.
Au rugby, Action de transformer un essai (en points). « On marque la transformation. Trois points seulement de regagnés » (J. Prévost).
2Le fait de se transformer; modification qui en résulte. changement, métamorphose. Transformation de l'œuf, d'un organisme. développement, différenciation. Transformation de l'énergie (II). « Plus même qu'à l'art de l'acteur, c'était à celui de certains prodigieux mimes [...] que faisaient penser ces fabuleuses transformations » (Proust). Transformation lente ( évolution, transition) , brutale ( mutation, révolution) .
Chim., phys. Transformation chimique : modification de la composition d'un corps, d'un mélange dans une réaction. — Transformation thermodynamique : modification dans un système en relation mécanique et thermique avec le milieu extérieur.
Action de se transformer en...; passage d'une forme à une autre. Transformation des végétaux en houille. Transformation de mouvement en chaleur, d'une substance chimique en une autre.
Ling. Toute opération (permutation, suppression, addition, déplacement, substitution) permettant le passage de la structure profonde des phrases à leur structure superficielle.
3Biol. Modification du patrimoine génétique d'une cellule par introduction d'une information génétique étrangère. Méd. Transformation tumorale : acquisition spontanée ou induite de nouvelles caractéristiques de croissance d'une cellule eucaryote.
⊗ CONTR. Maintien. Fixité, permanence.

transformation nom féminin (bas latin transformatio) Action de transformer : La transformation des matières premières. Passage d'une forme à une autre : La transformation de la chrysalide en papillon. Modification, changement : Faire des transformations dans une maison. Bactériologie Incorporation dans le génome d'A.D.N. exogène modifiant le phénotype de l'hôte. Banque Opération effectuée par les banques, consistant à affecter leurs ressources à court terme à des emplois à long et moyen terme. Linguistique En grammaire générative, opération entrant dans le processus de conversion des structures profondes en structures de surface. Mathématiques Application bijective d'un espace affine dans lui-même. Polymères Ensemble des opérations permettant de mettre une matière plastique sous la forme d'un objet fini ou semi-fini. Sports Au rugby, après un essai, envoi du ballon d'un coup de pied au-dessus de la barre transversale et entre les poteaux de but (2 points de plus). Thermodynamique Modification que subit un système du fait de ses échanges d'énergie avec le milieu extérieur. ● transformation (expressions) nom féminin (bas latin transformatio) Transformation bactérienne, transfert de caractères génétiques de bactéries donatrices à des bactéries réceptrices par intégration chez celles-ci de gènes des bactéries donatrices dont le génotype est différent. Rapport de transformation, rapport des nombres de spires des deux enroulements secondaire et primaire d'un transformateur. Groupe de transformations, sous-groupe de l'ensemble des transformations muni de la loi de composition, appelé groupe symétrique. ● transformation (synonymes) nom féminin (bas latin transformatio) Action de transformer
Synonymes :
Passage d'une forme à une autre
Synonymes :
- métamorphose
Modification, changement
Synonymes :

transformation
n. f.
d1./d Action de transformer, de se transformer. Les industries de transformation (des matières premières).
d2./d PHYS Les transformations de l'énergie: V. encycl. énergie. Un système subit une transformation lorsqu'il quitte son état initial pour parvenir à un état final.
|| ELECTR Action de modifier la tension d'un courant au moyen d'un transformateur.
d3./d GEOM Opération qui fait correspondre un point à un autre suivant une loi déterminée (similitude, translation, homothétie, affinité, inversion, par ex.).
d4./d GENET Transformation génétique: mode de transfert d'A.D.N. d'une bactérie à une autre bactérie ou à une cellule animale ou végétale, ou d'introduction directe d'A.D.N. dans une cellule, avec, dans tous les cas, intégration de l'A.D.N. introduit dans le génome de l'hôte.
d5./d LING En grammaire générative, opération qui convertit une structure de phrase en une autre sans modification de sens (effacement, permutation, addition, réduction).

⇒TRANSFORMATION, subst. fém.
A. — 1. Action de transformer; résultat de cette action.
— Dans le domaine du concr. Transformation des aliments. La transformation de cette clinique privée en hôpital supplémentaire (BOURGET, Sens mort, 1915, p. 14). Marat (...) se laissa aller à imaginer l'aménagement du jardin, la transformation de la forêt vierge en parc à l'anglaise (VAILLAND, Drôle de jeu, 1945, p. 132).
— Dans le domaine de l'abstr., des faits. La transformation de l'école, de l'enseignement, des mentalités. La transformation des conditions de la vie par la machine (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p. 570).
2. Au fig. Changement complet de caractère, de manière d'être. Des sentiments qui dans l'esprit de Swann rendraient Odette plus humaine (...), hâteraient sa transformation définitive en cette Odette aimée d'affection paisible (...) près de qui Swann avait entrevu qu'il pourrait vivre heureux (PROUST, Swann, 1913, p. 377). Un cas particulier est celui de la transformation des parents par leurs propres enfants. Il en est que la paternité rend sublimes, d'autres qu'elle rend bêtes (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 163).
3. Spécialement
a) COIFF. Fait de rajeunir la chevelure d'une femme en ajoutant des cheveux postiches; coiffure postiche employée de cette manière. Une vieille avec des perles et une transformation noire dans les cheveux blancs, bluffait et gagnait avec des petits rires (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 417).
b) DOCUMENTOL. Transformation documentaire. ,,Modification apportée à la forme d'expression des documents pour en faciliter le repérage et la consultation par les spécialistes intéressés`` (CROS-GARDIN 1964). Transformation de données. ,,Modification de la forme de représentation de données suivant certaines règles sans changer leur signification de façon appréciable`` (Documentation 1985).
c) DR. Transformation de société. ,,Modification dans la forme juridique d'une société de façon à ce que la société continue à être bien adaptée à son objet social ou le soit mieux`` (CIDA 1973). La transformation peut également avoir un but fiscal (CIDA 1973).
d) ÉCON. DE L'ENTR. ,,Terme utilisé pour marquer les étapes industrielles qu'une matière première subit pour devenir un produit commercialisable`` (CLÉM. Alim. 1978).
Industrie, usine de transformation. Les industries de transformation typiques de notre XXe siècle (électronique, plastique...) (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 239). L'un des plus grands armements de la République fédérale d'Allemagne (...) exploite (...) plusieurs usines de transformation et dirige 300 magasins de détail (BOYER, Pêches mar., 1967, p. 31).
e) ÉCON. POL. Transformation des valeurs en prix de production. ,,Opération par laquelle le système des valeurs des marchandises (c'est-à-dire des quantités de travail abstrait socialement nécessaires à leur production) est « transformé » en système des prix de production (c'est-à-dire un système tel que le taux de profit soit le même dans toutes les branches)`` (Marxisme 1982).
f) ÉLECTR., ÉLECTRON. Opération visant à modifier la tension, l'intensité ou la forme d'un courant électrique. Le rendement du transport de courant par la caténaire depuis la sous-station jusqu'à la machine (...) et, dans la sous-station, de la transformation du courant alternatif haute tension en courant continu de traction (BAILLEUL, Matér. roulant ch. de fer, 1951, p. 86). Rapport de transformation. ,,C'est le rapport entre les tensions primaire et secondaire d'un transformateur. Il correspond sensiblement au rapport du nombre de tours`` (Électron. 1963-64).
g) FIN. Transformation des liquidités. ,,Fait pour un établissement de crédit, de financer des crédits à moyen ou long terme par des ressources à court terme`` (SOUSI-ROUBI Banque 1986).
h) JEUX (de cartes). ,,On appelle « transformation » l'enchère « je passe » faite sur contre d'appel du partenaire`` (COS. Bridge 1984).
i) LINGUISTIQUE
) Passage d'une phrase, d'une forme grammaticale à une autre, moyennant certaines règles:
L'exercice dit « de transformation » est un exercice structural qui consiste à modifier les phrases proposées comme stimuli, selon le modèle donné au début de l'exercice. Mais alors que les manipulations (...) des exercices structuraux de substitution opèrent sur une seule et même structure, les manipulations (...) des exercices structuraux de transformation font passer la phrase d'une structure morpho-syntaxique à une autre.
D. D. L. 1976.
) [En gramm. générative]
— [Dans la version dite « primitive »] ,,Système de règles qui permettent de passer de la phrase noyau (ang. kernel sentence), obtenue par les règles de la grammaire générative, à l'ensemble des réalisations possibles de cette phrase noyau: énonciation, négation, passage de l'actif au passif, interrogation, emphase, etc.`` (PIÉRON 1973).
Transformation généralisée. ,,Celle produite par imbrication de plusieurs phrases`` (Média 1971).
Transformation passive, interrogative, négative, emphatique, affixale. Les premières [transformations], comme les transformations passive, interrogative, négative et emphatique, étaient dites « facultatives » en ce sens qu'on pouvait choisir de les appliquer ou non à la phrase-noyau. En revanche, la transformation affixale, qui déplace les constituants affixes de l'auxiliaire après un verbe, est obligatoire, car, dans tous les cas, il y a au moins un constituant affixe de l'auxiliaire dans chaque phrase-noyau (Ling. 1972).
Transformation singulière (ou unaire). ,,Transformation qui n'est susceptible de s'appliquer que sur un seul type de phrase`` (PHÉL. Ling. 1976).
— [Dans la version dite « classique » ou « standard » et dans la version dite « élargie »] Passage des structures profondes aux structures de surface, moyennant des règles d'effacement, de permutation, de dérivation. Les transformations sont des opérations génératives qui mettent en correspondance deux ensembles de phrases différentes: leur fonction est de générer certaines phrases (dérivées) à partir d'autres phrases, dites « noyaux ». Or (...) nous voyons soudain les transformations exploitées dans un tout autre but: elles servent, apparemment, à relier deux représentations différentes de la même phrase. A et B en effet, ne sont rien d'autre que deux images de la même phrase (1), toutes deux partielles et incomplètes (A. BERRENDONNER, Cours crit. de gramm. générative, 1983, p. 185).
j) MATHÉMATIQUES
) GÉOM. Opération qui consiste à faire correspondre à une figure quelconque donnée ,,une autre figure suivant une certaine loi, de manière que la première étant donnée, la seconde soit donnée et réciproquement. De toute propriété de l'une, on peut conclure une propriété de l'autre qui en est en quelque sorte la traduction`` (J. HADAMARD, Sur la méthode en géométrie, p. 272 ds LAL. 1968). Intéressé surtout par les groupes de substitutions, Galois a cependant une idée assez claire de la théorie générale des groupes. Cette théorie est également sous-jacente à certains problèmes de théorie des nombres traités par Gauss, ainsi qu'à l'étude des transformations géométriques activement poussée dans le second quart du XIXe siècle (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 13).
) ALG. Transformation algébrique. Opération qui consiste, dans un calcul algébrique, à changer la forme d'une équation. Nul ne pense à mille objets quand il compte mille. De même, dans les transformations algébriques, on oublie les quantités, on ne considère que les rapports (ALAIN, Propos, 1921, p. 322).
) STAT. ,,Fait de remplacer une variable par une variable dérivée de la première et ayant de meilleures propriétés statistiques`` (THINES-LEMP. 1975).
k) PHYS. Transformation d'une masse d'air. ,,Modification, par des processus physiques ou dynamiques, des caractéristiques d'une masse d'air, jusqu'à lui conférer les propriétés d'une autre classe de masse d'air`` (VILLEN. 1974).
l) SPORTS (rugby, jeu à treize). (Coup de pied de) transformation. ,,Coup de pied placé ou tombé, qui se donne à partir d'une parallèle à la ligne de touche tirée du point de l'en-but où l'essai a été marqué; le ballon passant au-dessus de la barre transversale reliant les poteaux transforme l'essai (4 points) en but (2 points)`` (PETIOT 1982).
m) SYLVICULTURE
) ,,Substitution à un taillis simple, à un taillis-sous-futaie ou à une futaie, de valeur faible ou nulle, d'une futaie de plus grande valeur`` (DELP.-DUMÉ Stations forest. 1985).
) ,,Traitement temporaire que l'on applique lorsqu'on désire substituer un traitement permanent à un autre traitement permanent, sans changer le régime auquel la forêt est soumise`` (Forest. 1946).
) ,,Suite des opérations du sciage ou de l'usinage du bois`` (Forest. 1946).
B. — Action de se transformer; résultat de cette action.
1. [À propos d'êtres vivants] Transformation des espèces. Léopold, aussitôt après son mariage, avait subi des transformations incroyables. Ses allures, ses attitudes, son visage même, s'étaient modifiés (BLOY, Femme pauvre, 1897, p. 213). On observe souvent la transformation d'une agressivité entravée en auto-destruction chez un sujet qui retourne son agression contre lui-même (FREUD, Abr. psychanal., trad. par A. Bermann, 1949, p. 10).
2. [À propos de choses concr. ou abstr.] Transformation de la matière; transformation eucharistique. Les transformations des mœurs et des idées ne sont jamais soudaines (A. FRANCE, Pierre bl., 1905, p. 177). Il n'est pas douteux que le christianisme ait été une transformation profonde du judaïsme (BERGSON, Deux sources, 1932, p. 254).
— Subst. + à transformation(s)
SPECTACLES. Un comique à transformations, un de ces grimes qui se perruquent d'un tour de main, dos au public (RICHEPIN, Miseloque, 1893, p. 139).
Meuble à transformation. ,,On donne ce nom à des meubles qui prennent successivement des formes diverses, ou qui servent à des usages en apparence contradictoires`` (HAVARD 1890).
3. Spécialement
a) BIOL. Transformation bactérienne. ,,Processus parasexué dans lequel la bactérie réceptrice absorbe de l'ADN nu libéré dans le milieu par la lyse accidentelle ou provoquée de bactéries donatrices`` (Méd. Biol. Suppl. 1982). Transformation plasmodiale. ,,Modification subie par les cellules sous l'effet de divers facteurs pathogènes`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Test de transformation lymphoblastique. ,,Épreuve basée sur la transformation in vitro de lymphocytes en culture sous l'influence d'un antigène, lorsque le sujet ayant fourni les lymphocytes est sensibilisé à cet antigène`` (Méd. Flamm. 1975).
b) CHIM. Transformation (chimique). ,,Modification d'une substance, impliquant un changement dans sa composition chimique, due à un accroissement, une diminution ou un réarrangement des atomes contenus dans ses molécules`` (UV.-CHAPMAN 1956). Supposant que le ferment oxalique soit dans l'oseille et qu'il dérive là de la transformation du sucre par ce ferment (Cl. BERNARD, Notes, 1860, p. 187). Élément de transformation. ,,Élément dont les propriétés se rattachent à celles des corps de deux familles`` (DUVAL 1959). Facteur de transformation. ,,Coefficient par lequel il faut multiplier un poids donné d'une certaine substance pour obtenir la quantité correspondante de l'un de ses dérivés`` (DUVAL 1959). Point de transformations. ,,Changement subit au cours du réchauffement ou du refroidissement d'un métal ou d'un alliage, soit de ses propriétés physiques, soit de ses propriétés chimiques`` (GRAND. 1962). Transformation nucléaire. ,,Transformation d'un nucléide en un autre`` (Nucl. 1975).
c) PHYS. Transformation physique. ,,Tout changement dans un corps ou une substance qui n'implique pas de modification de sa composition chimique`` (UV.-CHAPMAN 1956). Transformation dynamique. ,,Modification qui se produit dans un circuit ou un système et qui restitue à la sortie une combinaison des variables d'entrée compte tenu de l'état antérieur du circuit ou du système concerné`` (Termes nouv. Sc. Techn. Formants 1983). Transformation rotationnelle. ,,Dans une configuration magnétique (...), rotation des lignes de forces du champ magnétique qui ne se referment pas exactement sur elles-mêmes mais se déplacent à chaque tour d'un certain angle autour d'un axe appelé pour cette raison axe magnétique`` (Nucl. 1975). Transformation statique. ,,Modification qui se produit dans un circuit ou un système et qui restitue à la sortie une combinaison des variables d'entrée sans tenir compte de l'état antérieur du circuit ou du système concerné`` (Termes nouv. Sc. Techn. Formants 1983). Transformation thermodynamique. ,,Passage de l'état thermodynamique d'un système d'une valeur initiale à une valeur finale`` (VAUGE 1980).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1375 « action de transformer » (ORESME, Livre du Ciel et du monde, livre III, chap. 2, 32, éd. A. D. Menut, p. 588: transformacion); b) 1755 math. (d'une équation) (Encyclop. t. 5, p. 849b, s.v. équation); c) 1925 rugby (J. PRÉVOST, Plaisir des sports ds PETIOT); 2. a) 1671 « action de se transformer » (POMEY); b) 1690 chim. (FUR.); c) 1965 ling. (DUB. Gramm. t. 1, p. 11). Empr. au b. lat. eccl. transformatio « transformation, métamorphose » (v. BLAISE Lat. chrét.); du lat. class. transformatum, supin de transformare, v. transformer. Comme terme de ling. transformation est empr. à l'angl. transformation (1955, N. CHOMSKY, Transformation Analysis ds NED Suppl.2). Fréq. abs. littér.:1 355. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 1 091, b) 1 428; XXe s.: a) 1 887, b) 2 931.
DÉR. Transformationniste, adj., ling. Qui est relatif, qui se réfère à l'hypothèse transformationnelle. Hypothèse transformationniste. ,,On appelle, en grammaire générative, hypothèse transformationniste la position qui consiste à considérer les noms, adjectifs et verbes dérivés comme obtenus par la composante transformationnelle, et non pas inscrits directement dans la base`` (Ling. 1972). []. 1re attest. 1972 id.; de transformation, terme de ling., suff. -iste.
BBG. — MILNER (J.-Cl.). Écoles de Cambridge et de Pennsylvanie: deux théories de la transformation. In: M. (J.-Cl.). Arguments ling. Paris, 1973, pp. 179-217. — ZRIBI-HERTZ (A.). La Démarche explicative en gramm. générative: autour du concept de transformation. Lang. fr. 1980, n° 46, pp. 8-31. — QUEM. DDL t. 41.

transformation [tʀɑ̃sfɔʀmɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1375; cour. au XVIIe, dans la langue didactique. Cf. Richelet, Furetière; lat. transformatio, de trans-, et formatio. → Formation.
1 Action de transformer, opération par laquelle on transforme. Conversion. || La transformation des matières premières. || Industrie de transformation. || La transformation des institutions politiques réalisée par l'empereur (cit. 3). || Se livrer à des transformations sur les choses (→ Commerce, cit. 3). || Faire des transformations dans une maison. Amélioration, rénovation.
1 (Solon) n'était pas un de ces théoriciens qui ont rêvé dans le silence du cabinet la transformation du monde, mais un homme d'expérience et de pratique.
Fustel de Coulanges, Leçons à l'impératrice, p. 54.
Spécialt. Sc., techn. a Transformation algébrique : opération qui consiste à changer la forme d'une équation dans un calcul algébrique. Géom. Correspondance permettant de passer d'une figure à une autre par un processus de construction déterminé (homothétie, inversion, rotation, translation…). || Transformation ponctuelle, où la correspondance s'obtient en passant d'un point à un autre.Fonction définissant cette correspondance.Action de transformer (en…) || Transformation de la série en somme (→ Nombre, cit. 3).
b Machine qui effectue la transformation de la chaleur en travail (→ Rendement, cit. 1).Rapport de transformation, des tensions au secondaire et au primaire d'un transformateur.
c (1925, in Petiot). Sports. Action de transformer un essai (en points, trois autrefois, quatre aujourd'hui, au rugby).
2 On manque la transformation. Trois points seulement de regagné.
Jean Prévost, Plaisirs des sports, p. 131.
2 Le fait de se transformer; modification qui en résulte. Changement, métamorphose (cit. 1 et 7), modification. || Transformations du relief, cycle (cit. 5) d'érosion. || Transformations des roches sédimentaires. Altération; métamorphisme (cit.). || Transformation des cellules, de l'œuf (→ Embryologie, cit.). Développement, différenciation. || Transformation des larves. Métamorphose. || Transformation des espèces. Adaptation, transformisme. || Transformation des aliments dans l'organisme. Élaboration. || Transformation de l'énergie. || Transformations des dieux de l'Inde. Avatar (cit. 1). || Une transformation complète de mon être (→ Amener, cit. 20). || Fabuleuses transformations (→ Identité, cit. 8). || Transformations du langage (→ Lexique, cit. 4), de l'art. Renouvellement. || Suite de transformations ( Variation) dans un même sens ( Évolution). || Transformation lente ( Transition), brutale ( Révolution).
3 Durant trois ans, je subis cette influence profonde, qui amena dans mon être une complète transformation.
Renan, Souvenirs d'enfance…, III, III, Œ. compl., t. II, p. 818.
Transformation chimique : modification d'un corps ou d'un système de corps à la suite d'une ou plusieurs réactions chimiques. || Transformation physique : modification d'un corps ou d'un système de corps qui n'est le siège d'aucune réaction chimique (par ex. : fusion, vaporisation, allotropie).Action de se transformer en…; passage d'une forme à une autre. || La transformation des végétaux en houille (cit. 3), du moût en vin (→ Mûrir, cit. 2). || Transformation de mouvement en chaleur (→ Irréversible, cit. 1), d'une substance chimique en une autre ( Transmutation), d'un proton en neutron (→ Noyau, cit. 6).
3 (Angl. transformation, chez Z. Harris). Ling. Relation formelle entre deux classes de phrases ou de constructions (suites d'éléments linguistiques) qui permet de passer de l'une à l'autre; par ex. : la relation entre N Vt N (Nom-Verbetrans.-Nom : Jean envoie la lettre) et N est Vpas par N (la lettre est envoyée par Jean).
a (Sens large). Relation formelle entre classes de formes linguistiques conservant un certain nombre de propriétés.
b Spécialt. || Dans l'économie d'une grammaire générative « standard », les transformations interviennent après la suite ordonnée des règles de réécriture (qui correspondent à la structure profonde) et aboutissent à la structure superficielle des phrases.REM. Cette terminologie a vieilli avec les modifications rapides de la théorie.
4 (Les règles syntagmatiques) n'engendreront plus directement la phrase, mais seulement une suite d'éléments terminaux, qui sera relativement abstraite; autrement dit, cette suite ne présentera qu'un rapport indirect — notamment du point de vue de l'ordre dans lequel les éléments y sont enchaînés — avec la forme finale de la phrase. Cette forme finale sera à son tour obtenue au moyen d'un nouveau type de règles, qu'on appellera transformations.
Nicolas Ruwet, Introd. à la grammaire générative, p. 175-176.
CONTR. Maintien. — Fixité, permanence.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Transformation — (root transform ) may refer to:Transformation is also referred to as a turn.In science: * Transformation (geometry), in mathematics, as a general term applies to mathematical functions. ** Data transformation (statistics) in statistics. *… …   Wikipedia

  • transformation — is the process by which transactions that are open at, or after, the record date/election transfer date are cancelled and/or replaced by new transactions in accordance with the terms of the reorganisation. Euroclear Clearing and Settlement… …   Financial and business terms

  • Transformation — (lateinisch die Umformung) bezeichnet allgemein die Veränderung der Gestalt, Form oder Struktur. Der Begriff wird in einer Vielzahl von Themengebieten verwendet: Konvertierung (Informatik) in der Informatik die Überführung von Daten in ein… …   Deutsch Wikipedia

  • transformation — Transformation. s. f. v. Changement d une forme en une autre. La transformation des metaux. la transformation fabuleuse de Protée. les Poëtes Grecs sont pleins de transformations fabuleuses …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Transformation — Trans for*ma tion, n. [L. transformatio: cf. transformation.] The act of transforming, or the state of being transformed; change of form or condition. Specifically: [1913 Webster] (a) (Biol.) Any change in an organism which alters its general… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • transformation — (n.) c.1400, from O.Fr. transformation and directly from L. transformationem (nom. transformatio), noun of action from pp. stem of transformare (see TRANSFORM (Cf. transform)) …   Etymology dictionary

  • transformation — transformation. См. трансформация. (Источник: «Англо русский толковый словарь генетических терминов». Арефьев В.А., Лисовенко Л.А., Москва: Изд во ВНИРО, 1995 г.) …   Молекулярная биология и генетика. Толковый словарь.

  • Transformation — (lat., »Umgestaltung«), in der Mathematik zunächst soviel wie Substitution (s. d.), dann aber auch jedes Verfahren, durch das aus gegebenen Figuren neue Figuren von andrer Lage und andrer Gestalt abgeleitet werden. Eine T. in diesem Sinn erhält… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Transformation — Transformation, gewöhnlich so viel wie Substitution (s.d.). Zwischen Scharen von Transformationen und von Substitutionen besteht jedoch der Unterschied, daß bei ersteren die Parameter stetig veränderliche Größen sind, während sie bei letzteren… …   Lexikon der gesamten Technik

  • Transformation — (lat.), Umbildung; transformieren, umformen, umbilden …   Kleines Konversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.